AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Esclaves de Cyrielle de Moléra à l'automne 387 et après.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Le Trône
Grand Maître

Messages : 177
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Esclaves de Cyrielle de Moléra à l'automne 387 et après.   Ven 7 Oct - 13:06

Jument
PNJ - Maximilian von Hammersmark
Personnage
Prénom : Erika
Nom : von Hammersmark née Von Rosen
Surnom : La Belle du Nord, la Catin de l'Est, Jument pour Cyrielle de Moléra
Date de naissance : 13/11/339
Age : 48 ans en 387
Origines : Nothembrale
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Situation maritale : Veuve d'Hans von Hammersmark
Enfants :
De Hans von Hammersmark (336, 382):
Johann (357, 382), Sebastian (359, 382), Wilhelm (361, 382), Judith (363, en vie), Maximilian (364, en vie), tous blond aux yeux bleus.
De Chaybàn da Orta (346, 376): Jumeaux Chayban et Astrid Nets'aneti  (376), métis.
Lieu de vie principal : Château Moléra
Statut social : Esclave de Cyrielle de Moléra
Allégeance : Duché Hammersmark , subit un dressage pour que son allégeance soit a Moléra


Physique
.
Caractère
Très grande femme (179cm), autrefois des plus sveltes mais aujourd'hui dotée de formes bien réparties et d'un peu de ventre, suites a ses six grossesses, elle reste très belle, bien que les rires et larmes aient bien entendu marqué son visage. Aussi blonde que son fils, elle n'a pas les yeux bleus des Hammersmark mais de simples yeux bleus Rosen. Son corps autrefois svelte est maintenant fortement musclé puisque Cyrielle l'utilise comme cheval. Ses prémolaires ont été arrachées afin de pouvoir accueillir avec aisance un mors, son crâne a été rasé pour l'humilier et la marque des Moléra a été posée sur sa fesse gauche. Depuis qu'elle est "l'invitée de Cyrielle de Moléra", ses pieds sont dans des pseudos sabots et ses mains dans des sacs de cuir liés a un collier de posture: elle ne peut plus étendre les mains ou bouger la tête. Des œillères complêtent son costume.
Femme de caractère, elle a exercé le pouvoir avec brio et est un redoutable animal politique, ayant secondé son époux pendant des années avant d'exercer la régence. Dans sa vie privée, Erika est une véritable débauchée qui donna moult plaisirs a son époux et qui s'occupait avec diverses femmes qu'elle aura pervertis avec brio, tout en ayant mis  son esclave favorite, femme libre qu'elle aura poussé a la supplier de la réduire en esclavage, dans le lit de son époux et chacun de ses fils. De toute sa vie, Erika n'a rencontré qu'une femme plus douée qu'elle a ces jeux: Farah Da Orta, amie, amante et seule a connaître la naissance secrète de ses jumeaux. Cependant ce caractère ne l'aide pas, rendant sa captivité a Moléra douloureuse, Cyrielle désirant faire d'elle la plus docile des juments.

Histoire

Mariée a 17 ans, Mère a 18, Erika n'était a l'époque qu'une jeune femme pas tout a fait adulte qui n'avait que deux passions dans la vie: les livres et sa propre beauté. La douceur et la prévenance de son époux, qui se défoulait sur de charmantes esclaves, firent qu'elle s'attacha peu a peu a lui, et la maternité lui offrit la troisième grande passion de sa vie: ses enfants. Sa fille devint sa plus grande amie et son petit dernier fut son chouchou. Elle fut heureuse pendant des années, bien que son époux finit par la délaisser, lui préférant son amie et égale la Duchesse en devenir Farah da Orta qui, il faut le reconnaître, séduisait tout autant Erika qui s'offrait a elle, n'hésitant pas à se soumettre, prenant grand plaisir même a lui sucer les orteils. L'amitié entre Farah et Erika fut tel qu'Erika confia l'éducation de sa fille a Farah qui emmena celle-ci au harem. Et quand Erika vint chercher sa fille, Farah joua avec elle, la soumettant avant de l'offrir a son frère Chaybàn pour toute la durée du séjour d'Erika. Malheureusement Erika revint vite, annonçant être enceinte. Farah envoya alors Erika au couvent et ne l'en sortit que lorsque  des proches moururent, dont son père, les deux femmes devenant donc Duchesses. Erika s'en morfondit mais, plutôt que révéler son infidélité a son époux, elle préféra confier ses enfants, un fils nommé Chaybàn et une fille nomme Astrid, a leur tante Farah, revenant ensuite chez elle. Être grand-mère fut sa joie et la perte de son petit enfant, elle détestait sa belle fille qui avait détourné d'elle son fils, fut le plus grand drame de sa vie, jusqu'à ce qu'on lui apporte la mort et la disparition de ses fils et son époux. Devoir trouver nouvel époux pour sa fille, espérer que cette union serait fertile, et protéger Hammersmark des vautours lui sembla trop dur. Heureusement son fils adoré revint et elle put cesser de chercher un époux pour sa fille.
Cette épreuve l'a donc aigrie et elle fut des plus tristes, jusqu'à ce que Maximilian prenne femme et ait un fils. Elle a depuis endossé son costume de grand mère aimante tout en restant vigilante puisqu'elle déteste ceux qui détournent, ou risquent de détourner, ses enfants d'elle, et qu'elle se méfie des vautours qui ont, durant l'absence d'un homme au château, essayé de prendre le pouvoir par la ruse. Il est a noter que si elle apprécie la compagnie d'esclaves lui léchant les pieds, elle ne choisit jamais des hommes  car elle a toujours ses saignements mais cela lui manque fortement.
Si fortement en fait, qu'elle a commis l'erreur de sa vie lors d'un rendez vous diplomatique entre Hammersmark et Moléra: ayant drogué le repas, elle déclencha une orgie durant laquelle elle poussa son fils et sa fille a commettre l'inceste avant de le forcer a s'accoupler avec Cyrielle de Moléra et de commettre elle même l'inceste avec son fils. En conséquence, Erika fut confiée a Cyrielle, pour officiellement finaliser l'accord et officieusement pour cacher toute possible grossesse. Ce que nul ne savait c'est que Cyrielle allait se venger d'Erika en la réduisant en esclavage, avec la complicité de la fille d'Erika…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agesombre.forum-pro.fr
avatar
Le Trône
Grand Maître

Messages : 177
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Re: Esclaves de Cyrielle de Moléra à l'automne 387 et après.   Ven 7 Oct - 13:07

Chienne
PNJ - Ameline Rassin
Personnage
Prénom : Judith
Nom : von Bismarck née von Hammersmark
Surnom : Aya, Chienne pour Cyrielle de Moléra
Date de naissance : 1/7/363
Age : 24 ans en 387
Origines : Ostreliande
Immatriculation du Harem Da Orta: E-NOFP-0-363-A
Orientation sexuelle : Bisexuelle
Situation maritale : Veuve von Bismarck
Enfants :
De Maximilian von Hammersmark (365, en vie):
Chiot / Johann von Bismarck (388, en vie)
Lieu de vie principal : Château Moléra
Statut social : Esclave de Cyrielle de Moléra
Allégeance : Cyrielle de Moléra


Physique
.
Caractère
Très grande femme (179cm), blonde aux yeux bleus, elle offre des formes avenantes et sveltes, ainsi qu'un teint clair typique de la noblesse. C'est une très belle femme ayant connu la sexualité mais n'ayant pas eu la chance de connaître les joies de la maternité avant son veuvage,  pour le plus grand plaisir de Cyrielle. Ayant été éduquée par le Harem Da Orta, son pubis est tatoué avec l'immatriculation suivante, E-NOFP-0-363-A, tandis que l'abeille Da Orta est tatouée juste en dessous. La marque est petite mais parfaitement visible pour qui sait ou regarder.
Suite a l'orgie dans l'auberge, le ventre de la chienne s'arrondit alors que progresse sa grossesse. La marque de son esclavage par Moléra a été apposé sur sa fesse gauche.
Femme douce et aimante, d'une très grande soumission au lit suite a son éducation au Harem Da Orta, elle était la première noble non Da Orta a y être éduquée et la formation encore imparfaite insista trop sur l'obéissance, Judith était la proie parfaite pour Cyrielle de Moléra: la Comtesse de Bismarck est dorénavant une parfaite chienne docile et obéissante.

Histoire

Enfant pourrie gâtée par sa mère dont elle est la meilleure amie et la confidente, elle est beaucoup moins sage que celle-ci, ayant été confiée par sa mère a Farah da Orta qui la fit entrer au Harem. Là elle suivit le rituel des 30 clochettes et durant une année fut formée par vingt sept amantes qui lui retirèrent chacune une clochette une fois satisfaites. Sa mère vint la chercher pour l'emmener épouser Hector von Bismarck et, suivant le rituel, elle perdit sa vingt-huitième clochette en s'offrant au Duc Nasim da Orta qui usa de la bouche et de l'anus de Judith avec grand plaisir avant de la laisser partir avec sa mère. Elle fut des plus ravies, encore jeune et innocente, de prendre époux et celui-ci fut des plus doux lorsqu'il la déflora. Malheureusement elle n'était toujours pas tombée enceinte lorsqu'un accident de tournoi priva son époux de virilité bien qu'il ne perdit pas son membre et malgré toutes les tentatives de la jeune femme qui fit même appel a de multiples esclaves toutes plus ravissantes les unes que les autres pour l'aider, et qu'elle partagea assez souvent avec ses frères et sa mère, remarquant un goût marqué de son frère pour les femmes aux origines orientales, que cela soit proche ou éloigné.
Son éducation ayant habitué Judith a une sexualité débridé et fréquente, Hector von Bismarck invita des esclaves bien membrés dans le lit conjugal, croyant initier sa jeune épouse a la seule pratique qu'il n'avait pu lui faire accepter avant l'accident, et vers laquelle elle devait se tourner puisque elle n'était pas désireuse d'avoir un bâtard: la sodomie. La mort de son époux a un autre de ces stupide tournois la dégouta, mais elle reste grande consommatrice d'esclaves, n'ayant toujours pas trouvé d'époux ou d'amant intéressant. Elle dirige toujours les terres de son défunt époux, la Seigneurie Bismarck, vassale au sud ouest d'Hammersmark.
La perte de sa fratrie l'attrista, celle-ci ayant lieu juste après la perte de son époux, et elle se mura alors dans le plus profond mépris envers ses soupirants, repoussant tout le monde et aidant sa mère a diriger la Seigneurie. C'est a cette époque qu'elle se lia d'amitié avec Simon mais il resta insensible a ses charmes, fidèle a sa domestique bien aimé.
Au retour de son frère Maximilian, Judith le seconda tout comme elle avait secondé leur mère et c'est le cœur léger qu'elle alla négocier un accord commercial avec Moléra.  Ce qu'elle ignorait c'est qu'elle en tomberait folle amoureuse, le coup de foudre, et ferait l'erreur de lui voler un baiser. Depuis Judith a été patiemment dressée par Cyrielle de Moléra et Ameline Rassin pour devenir Aya, la gentille petite Chienne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agesombre.forum-pro.fr
 
Esclaves de Cyrielle de Moléra à l'automne 387 et après.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'automne en mille morceaux!
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"
» saison, l'automne : gratin de poires au roquefort
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.
» Le Temps d'un Automne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age Sombre :: Avant de se lancer dans l'aventure :: Les personnages :: Les personnages non joueurs :: Esclaves-
Sauter vers: