AccueilAccueil  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Religieux du Royaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Le Trône
Grand Maître

Messages : 190
Date d'inscription : 30/03/2012

MessageSujet: Les Religieux du Royaume   Ven 19 Jan - 19:57

Sa Sainteté Aurora
PNJ-PLibre
Personnage
Prénom : Azaléia
Nom : Khaznaji
Surnom : Haute Prêtresse Aurora, sa Sainteté, sa Grandeur, Sublime Aurora
Date de naissance : 18 mai 340
Age : 47 ans en 387 Origines : Ikeltris d’Azevedo
Orientation sexuelle : Lesbienne
Situation maritale : célibataire, aime profondément Farah Da Orta, sa meilleure amie, et plus dans leurs jeunes années
Enfants :
Camélia Khaznaji (358, statut incertain depuis 386)
Lieu de vie principal : Temple d'Hammerstadt
Statut social : Haute Prêtresse d'Hammerstark
Allégeance : Culte de l'Aube (Officiel), Duché Da Orta (Officieux)
Physique
.
Caractère

De taille moyenne, Sa Sainteté Aurora se remarque par sa beauté qui est tout sauf moyenne. N'ayant pas coupé ses cheveux depuis qu'elle a eu l'âge de  onze ans, elle arbore une longue chevelure noire qui descend jusqu'au sol lorsqu'elle est pieds nus, puisqu'elle ne coupe que ce qui dépasse. Ses yeux noirs brillent d'intelligence tandis que les rires et larmes ont laissé quelques traces sur  son beau visage à la peau cuivré. Son corps est encore sublime, sa seule grossesse n'ayant que faiblement marqué son ventre et ses hanches. En tant que Prêtresse du Culte de l'Aube, Aurora porte chaque jour la même tenue: drapée dans une toge d'un blanc éclatant en intérieur, elle se drape d'une cape noire au liseré doré qu'elle ferme avec une broche en forme d'abeille Da Orta pour sortir et se chausse uniquement de spartiates.
D'un naturel calme, curieux et ouvert d'esprit, Aurora est une femme sage, généreuse et intelligente. Fidèle en amitié comme en amour, elle sait prendre soin des autres comme d'elle-même et sait faire preuve d'écoute, de pardon et de conseil, ce qui en fait une Prêtresse à laquelle on n'hésite pas à se confesser.
Histoire
il y a un peu moins de cinq décennies les Khaznaji étaient de riches fermiers a la frontière entre Rindaya et Azevedo. Ce n’est plus le cas aujourd’hui, leur village ayant été un des premiers pillés par La Vipère de Linster, ceux n’ayant pas réussis a rejoindre le camp de réfugiés en Hammersmark ayant fini esclaves en Rindaya. Mais il y a cinq decennies ils étaient prospères.

C’est donc dans une famille aimante que naquit Azaléia à l’aube d’un beau matin de mai. L’aube est l’élément determinant de la vie d’Azaléia. Très vite elle fut attirée par le temple du village, et la vieille prêtresse prit l’enfant en affection, complétant l’enseignement offert par sa famille.

Persuasive, la vieille Prêtresse, qui se nommait Aurora, parvint a convaincre les Khaznaji d’envoyer Azaléia non dans un couvent mais à Hamaqa. Ainsi a l’aube d’un autre matin de mai, Aurora laissa le temple aux sœurs et vint chercher Azaléia chez elle ou elle dit aurevoir a ses parents et sa fratrie dans moultes effusions de larmes.

L’enfant de sept ans et la femme de cinquante ans parcoururent les routes du Royaume, Azaléia decouvrant la beauté des paysages d’Azevedo et d’Hamaqa tout en continuant son apprentissage du Tiléen et de l’Ikeltris.

La découverte de Fortaleza fut un choc pour la jeune Ikeltris: jamais elle n’avait vu autant de gens, de couleurs,, sentit autant d’odeurs, vu autant de commerces. Là Aurora présenta l’enfant a la Prêtresses d’Azevedo, sollicitant son accord pour qu’elle puisse la mener à Hamaqa.

Persuasive, Aurora pu prendre la direction d’Hamaqa avec une lettre patente pour la jeune Azaléia qui racontait a ses parents chaque étape de son voyage grace au papier emporté a cet effet par sa protectrice.

Si l’arrivée a Fortaleza fut un choc pour la jeune fille, l’arrivée à Hamaqa representa une menace pour la machoire et le cou de l’enfant qui s’emerveillait des richesses de la plus grande, riche et cosmopolite ville du Royaume. Et le Temple de l’Aube était une merveille qui s’imprima en son esprit aussi surement que le fer imprime sa marque sur la peau.
Face au Temple de l’Aube rivalisait de richessse et de beauté le Palais Da Orta.  

L’incompréhension d’Azaléia fut fort visible quand Aurora la mena au Palais. Mais c’est au sein du Palais que l’education des Prêtresses était effectuée.

La jeune fille se lia alors d’amitié avec une jeune enfant nommée Farah dont elle partageait la chambre et elles prononcèrent ensemble leur Vœux religieux et chacune rasa le crâne de l’autre lors de leur onzième année. Mais Farah quitta la chambre et les cours après ses premiers saignements alors qu’Azaléia gagnait le droit de participer aux ceremonies du Temple en tant que Novice.

Ce n’est que deux ans plus tard qu’Azaléia découvrit Farah dans sa chambre en rentrant du dîner. Il s’agissait toujours de leur chambre et nul n’était venu occuper le lit de Farah.
Les deux adolescentes s’étreignirent et quand Azaléia demanda à sa meilleure amie ou elle avait passé les deux années, Farah fit tomber sa robe à ses pieds et montra son pubis épilé et marqué de l’Abeille. Dépourvue de fausse pudeur grâce aux cours d’obstétrique, Azaléia regarda l’abeille et l’inscription juste en dessous: Dès le premier caractère, un O, la futur Prêtresse comprit que la Farah qui était sa meilleure amie n’était pas une Homonyme mais LA Farah Da Orta, future Duchesse et Sainte Prêtresse de l’Aube.

Aussitôt Azaléia tomba aux pieds de Farah et se prosterna aussi bas qu’il était humainement possible.  La noble jeune femme prit grand plaisir a se faire baiser les pieds par sa meilleure amie avant de l’autoriser a s’asseoir a ses côtés pour discuter et rattraper le temps perdu. Bien vite Azaléia su non seulement que Farah était fiancée mais aussi les détails de son éducation au Harem. Insatisfaite par son époux et prenant un étonnant plaisir quand Azaléia lui baisait les pieds, Farah se mit à observer différemment son amie: elle comprit bien vite que celle-ci prenait elle aussi fort plaisir à lui baiser les pieds. Farah décida alors de mettre son éducation à profit sur Azaléia et l’apprentie Prêtresse succomba sans effort aux charmes ravageurs de Farah qui en fit son amante, la prenant dans le lit ducal à chaque absence de son époux et durant chaque grossesse, souvent accompagnée d’esclaves. Et Farah insista pour que ce soit Azaléia qui mette au monde son enfant, Nàhiya.

Quand Aurora mourut, Azaléia obtint de Farah d’effectuer la cérémonie, retournant en Azevedo pour la première fois en dix-sept ans.  Les retrouvailles avec ses parents furent chaleureuses et elle ne repartit que difficilement pour Hamaqa, motivée par l’idée de retrouver sa Farah adorée. Cependant une bande de brigands captura la jeune femme et l’emmena dans sa cache en Hamaqa: utilisant sa tenue de Prêtresses comme preuve, ils réclamèrent une rançon au Culte de l’Aube. Et en attendant la réponse les brigands s’occupèrent principalement en violant à tour de rôle Azaléia qui demeura nue et enchaînée durant toute sa captivité.

Les armées Da Orta dirigées par le père de Farah en personne libérèrent Azaléia après deux semaines. Les retrouvailles avec Farah furent chaleureuses même si Azaléia ne couchait plus, préférant rester roulée en boule aux pieds de Farah qu’être entre ses cuisses comme autrefois. Quand elle se découvrit enceinte, c’est Farah qui la soutint et l’aida a surmonter sa dépression, veillant à accompagner Azaléia dans la maternité en tombant elle aussi enceinte.
Farah en personne fit accoucher Azaléia d’une petite Camélia et elle l’accompagna dans l’allaitement avant que trois mois plus tard ce soit Azaléia qui aide Faraha a mettre Fahmiya au monde.

Azaléia devint nourrice de Fahmiya, Camélia et l’héritière Da Orta se partageant le lait de la jeune femme d’Azevedo.
C’est escortée par Farah et sa garde qu’Azaléia alla confier Camélia a ses parents, une fois les deux enfants sevrées.  Et Azaléia pu enfin devenir Assistante Prêtresse puis rapidement Seconde Prêtresse d’Hamaqa.

Les anciennes amantes restaient les meilleures amies et, avec le temps, renouèrent dans les draps, poussant le conseil des Hautes Prêtresses, sous l’influence du Duc Da Orta agacé par cette romance vieille de dix ans, a envoyer Azaléia, qui méritait la Prêtrise, en Karlson.

Azaléia décida alors, puisqu’elle devait changer de nom avec la Prêtrise, de devenir la Prêtresse Aurora.  

Bien vite cependant des rumeurs sur la vie sentimentale de Farah vinrent aux oreilles d’Aurora. Elle ne dit rien mais ses courriers se firent moins chaleureux pendant quelques années et il fallut attendre le décès de Nasim Da Orta et l’accession de Farah au pouvoir pour que Aurora/Azaléia revienne à Hamaqa afin, comme toutes les prêtresses du Culte de l’Aube, de venir baiser les pieds de la Nouvelle Sainte Prêtresse. Elles avaient alors trente-six ans, ne s’étaient pas vues depuis dix ans, et Erika von Hammersmark était présente, alors âgée de trente-sept ans.

La Duchesse Da Orta présenta sans hésiter Aurora et Erika, les deux femmes se retrouvant assises de part et d'autre de Farah qui, le soir lors d'un repas intime, se permit de leur faire du pied à tour de rôle. A la fin du repas, elle leur annonça qu'elle désirait se faire pardonner d'Aurora en lui offrant le libre usage d'Erika jusqu'au départ de la Prêtresse. Les deux femmes regardèrent Farah avec surprise mais la Duchesse Hammersmark accepta en rougissant. Farah l'embrassa pour l'en féliciter alors qu'Aurora réfléchissait, se demandant si elle devait accepter ou refuser.
Face a l'hésitation de son intime amie, Farah ordonna à Erika de se lever pour se dénuder complètement en venant se placer entre elle-même et la Prêtresse. La grande blonde amoureuse et docile obéit et offrit un spectacle qui enflamma les reins de la Prêtresse qui accepta alors, toute hésitation ayant disparue. Farah offrit alors une laisse qu'Aurora mit au cou d'Erika avant de la faire se coucher a ses pieds qu'elle posa, nus, sur le visage de la Dame d'Hammerstadt jusqu'à la fin du repas.

Après le repas c'est nue et en laisse que Erika fut conduite par Aurora et Farah jusqu'à la chambre de la Prêtresse, et ce n'est que tard dans la nuit qu'elle pu s'endormir aux pieds d'Aurora, sous la couette.

Le cadeau de Farah plut tellement à Aurora qu'après deux jours à coucher avec Erika, elle vint se prosterner devant la chambre de Farah, gardant toujours Erika en laisse, et elles passèrent le mois à coucher toutes les trois ensemble, Aurora et Erika étant toutes deux soumises à Farah mais Erika étant aussi soumise à Aurora et subissant toutes les idées perverses des deux femmes qui allèrent jusqu'à la faire coucher avec le propre frère de Farah.

Mais  à peine de retour en son temple du Comté Karlson, Aurora apprit par Farah que leurs jeux avaient conduit Erika à tomber enceinte de Chayban.

Culpabilisant Aurora écrivit à Erika qui était retournée auprès de Farah en espérant se cacher au harem mais avait été envoyée au couvent. Erika expliqua lui pardonner et Aurora la rejoignit dans les derniers mois de sa grossesse afin de la soutenir et de l'accoucher.

Cela scella l'amitié d'Aurora et Erika qui entretinrent une amitié épistolaire et, lorsque la Haute Prêtresse d'Hammersmark vint à disparaître, Erika milita auprès de Farah afin que ce soit Aurora qui lui succède.

La Duxesse von Hammersmark obtint gain de cause et Aurora devint Haute Prêtresse d'Hammersmark. Les deux femmes se voyaient au moins une fois par semaine, que ce soit en public ou en privé, et entretenaient une franche amitié, chacune connaissant les secrets de l'autre et Erika ne se confessant qu'auprès d'Aurora.

Dans ses fonctions, Aurora démontra aussi qu'elle était faite pour le rôle: Tout à la fois elle obtenait la satisfaction de la noblesse et du clergé d'Hammersmark mais aussi celle du peuple qui trouvaient Aurora bien plus dévouée à la Déesse et bien meilleure gestionnaire que sa prédécesseur mais aussi bien plus à l'écoute des fidèles qui venaient rechercher conseil ou confesser leurs fautes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://agesombre.forum-pro.fr
 
Les Religieux du Royaume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume perdu d'Arnor
» Les religieux s'unissent
» Les haïtiens, 1ers dans le tourisme religieux en Dominicanie
» Les souveraines du royaume
» [PARTENARIAT]Le Royaume de Zaïrys

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Age Sombre :: Avant de se lancer dans l'aventure :: Les personnages :: Personnages libres :: Peuple-
Sauter vers: